Sélectionner une page

Après cinq ans de vie commune, Amélie (29 ans) et Vincent (29 ans) vont se marier. Depuis un an, ils préparent leur mariage.

Quelle est votre plus grande inquiétude avant la grande date ?

Amélie : Je suis particulièrement inquiète de l’engagement que je suis sur le point de prendre. J’aimerais que ce soit pour le reste de ma vie, mais je suis consciente de la réalité des mariages d’aujourd’hui. J’ai beaucoup de réserves.

Vincent : Je suis tout à fait certain de mon engagement et de ce que le mariage implique. Je ne me mets pas trop de pression. Ou peut-être est-ce en partie dû au fait que nous allons nourrir 220 personnes pour le dîner. J’espère que le traiteur sera excellent !

Quel est le pire scénario pour le Jour J auquel vous puissiez penser ?

Amélie : J’ai vu un film où la mariée a une grosse crise de panique juste avant d’entrer dans la chapelle et s’enfuit… Je fais ce rêve, ou plutôt ce cauchemar, régulièrement… Cela fait aussi rire Vincent, ce qui ajoute à ma tension !


Vincent : Qu’est-ce qui peut arriver de pire ? Que mes parents ne puissent pas être présents, tout comme ma meilleure amie, qui est également témoin. Que le traiteur soit malade et ne puisse pas être présent ! Oui, je suis conscient que je souffre de phobie alimentaire !

Depuis combien de temps êtes-vous dans une situation stressante ?

Amélie : Depuis le début. En fait, je croyais que nous étions parfaitement bien comme ça ! Je n’ai pas sauté de joie quand Vincent m’a demandée en mariage. J’étais même hésitante, et il a dû faire des efforts pour me persuader. J’ai peur des engagements à long terme.

Vincent : Ce n’est que pour quelques semaines. Plus on se rapproche de l’échéance, plus je suis excitée. Mais, si je ne suis pas très anxieux, c’est bien !

Le stress de votre mariage est-il une source de discorde entre vous ? Vous rapproche-t-il ou vous éloigne-t-il ?

Ni l’un ni l’autre, Amélie. Vincent se moque de moi, ce qui m’énerve ! La dernière fois, il a ramené une corde à la maison et me l’a passée autour du cou. Ça ne m’a pas amusée du tout ! J’aimerais qu’il se sente aussi concerné par cet engagement. Le fait qu’il reste calme et confiant dans sa décision ajoute à mon angoisse.


Vincent : Ni l’un ni l’autre, en fait. Ça me fait rire ! Cependant, nous avons toujours été conspirateurs tout en nous disputant fréquemment. Donc rien d’extraordinaire !

Pensez-vous être plus préoccupé par ce que le mariage symbolise (l’engagement) ou par la fête elle-même ?

Amélie : Je crois que tu as déjà tout compris ! Je ne suis pas inquiète pour la fête car je ne l’ai pas très bien préparée. Vincent s’est occupé de tout.


Vincent : Grâce à son engagement, elle ne pourra pas me stresser. Elle est, sans aucun doute, la femme de ma vie. Et, si je me trompe, il y a toujours le divorce ! Cependant, la connaissant, je suis sûr qu’elle serait inquiète à l’idée de divorcer et de se « désengager » pour le reste de sa vie ! N’es-tu pas d’accord, ma chérie ? (Rire jaune d’Amélie…)